Radio

Vous possédez une radio privée ? La Sabam met alors à votre disposition, sous le nom de marque Unisono, une licence qui vous permettra d’utiliser librement notre répertoire. En échange de cette licence, vous payerez des droits d’auteur et vous nous fournirez les listes des œuvres jouées. Nous soulignons qu’il s’agit uniquement d’une autorisation en matière de droits d’auteur. Parallèlement à celle-ci, la rémunération équitable est due à la SIMIM et à PlayRight.

Le montant à payer dépendra de votre audience potentielle et de vos recettes. Concrètement, un pourcentage de votre chiffre d’affaires, associé à une redevance minimale, sera calculé.

Pour les radios ayant un public potentiel limité et un faible chiffre d’affaires, nous facturons uniquement un forfait en fonction de la grille de diffusion hebdomadaire. Pour les radios plus commerciales, nous basons le calcul sur leurs recettes.

Nous prélevons un pourcentage de 2,8% sur une première tranche de recettes et un pourcentage de perception de 1,5% est appliqué sur les recettes qui dépassent un certain seuil. Ce seuil et la rémunération minimale sont fixés par programme de diffusion et indexés annuellement.

Ce tarif s’applique tant aux radios locales qu’aux radios régionales ou nationales.

Cliquez ici pour de plus amples informations sur nos conditions générales.

 

Simulcast

Le programme peut être écouté en ligne de façon simultanée ? Le diffuseur doit alors payer une somme forfaitaire à cet effet.

Cliquez ici pour de plus amples informations sur nos conditions générales.

 

Webradio

Nous déterminons la rémunération pour les webradios sur base des recettes et du nombre maximum de streams simultanés.

Tout comme pour les radios privées, la rémunération consiste en un pourcentage du chiffre d’affaires, associé à une redevance minimale. Pour les webradios, il s’agit de 2,8% sur l’ensemble des recettes réalisées.

Cliquez ici pour de plus amples informations sur nos conditions générales.

 

TV / Distribution

Cliquez ici pour de plus amples informations sur nos conditions générales.